Coopération

Coopération européenne : le Projet sharewood

Le Pays de Guéret a été le chef du projet Sharewood, réalisé dans le cadre du programme de coopération internationale Robinwood+ (Interreg IVC).

Le montant total du projet était de 130 000 €. Le montant dépensé par le Pays de Guéret était de 19 700 €, financés par l’Union européenne et la Région Limousin à hauteur de 90 %. Après une phase de préparation de 6 mois, le projet a débuté le 1er juillet 2011 et s’est achevé le 31 décembre 2012.

Les 4 partenaires du projet se sont associés pour un bâtir un programme d’éducation et sensibilisation à la forêt pour la mise en œuvre d’une gestion durable et multifonctionnelle.

Les cibles ont varié selon les enjeux des territoires : scolaires, touristes, propriétaires forestiers, grand public, populations locales, élus. Le socle du plan d’actions a été commun, avec des déclinaisons territoriales adaptées aux enjeux, aux thèmes et aux publics cibles.

Quatre partenaires étaient impliqués dans ce projet :

  • Le Pays de Guéret – Limousin – France (Chef de projet)
  • La Province de Savone – Ligurie – Italie
  • Le Parc National de Pollino – Calabre – Italie
  • La Commune de Ciumani – Harghita – Roumanie

En savoir plus


Coopération entre les territoires

La force du Pays de Guéret est de s’associer à d’autres territoires afin de bénéficier de transferts d’expérience et de bonnes pratiques. Cela permet également de mettre en place des actions sur un large territoire et de pouvoir dresser des bilans pour améliorer l’efficacité de ces actions.

Convention avec le Pays de l’Aurence, de l’Occitane et des Monts d’Ambazac et avec la communauté de communes de Bourganeuf-Royère signée le 10 septembre 2013

partenariat_territoire

Sur les trois territoires concernés, des démarches sont mises en œuvre pour améliorer la gestion forestière durable et multifonctionnelle. Dans le cadre de la mise en œuvre des plans d’actions des stratégies locales de développement forestier (Chartes Forestières de Territoire et Plans de Développement de Massifs), de nombreux outils sont régulièrement déployés localement avec les acteurs du territoire. L’objet de cette convention est de renforcer les transferts de bonnes pratiques d’un territoire à l’autre et de créer une homogénéité dans les actions déployées.

Il a été convenu :

Chaque territoire s’engage à communiquer à ses partenaires les bonnes pratiques mises en œuvre sur son territoire. En cas de transfert d’une bonne pratique, il s’engage à donner un appui technique aux autres partenaires.

Chaque territoire s’engage à apporter un appui technique à ses partenaires dans la limite de ses capacités.

Chaque action déployée en commun fera l’objet d’accords et de négociations entre les différents partenaires afin de définir au mieux ses conditions de mise en œuvre, pour une meilleure efficacité sur les territoires et une lisibilité cohérente vis-à-vis des partenaires de la filière.

Convention avec le Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin signée en décembre 2015

Sur les territoires du Grand Guéret et du Parc, des démarches sont mises en œuvre depuis plus de 5 ans pour améliorer la gestion forestière durable et multifonctionnelle. Dans le cadre de la mise en œuvre des plans d’actions des stratégies locales de développement forestier (Chartes Forestières de Territoire), de nombreux outils sont régulièrement déployés localement avec les acteurs du territoire. L’objet de cette convention est de renforcer les transferts de bonnes pratiques d’un territoire à l’autre et de créer une synergie dans les actions déployées.

Il a été convenu :

Transfert d’expérience

  • Chaque territoire s’engage à communiquer à ses partenaires les bonnes pratiques mises en œuvre sur son territoire. Pour cela, un échange de bilan, au minimun annuel, devra être fait.
  • Chaque territoire pourra solliciter un transfert de bonne pratique sur la base de ces bilans. Le territoire qui transfère une bonne pratique s’engage à donner un appui technique aux autres partenaires.

Appui technique

  • Chaque territoire s’engage à apporter un appui technique à ses partenaires dans la limite de ses capacités et sur sollicitation expresse (mail).

Mise en place d’actions communes

  • Les partenaires se laissent la possibilité de développer des actions en commun. Chaque action déployée en commun fera l’objet d’accords et de négociations entre les différents partenaires afin de définir au mieux ses conditions de mise en œuvre, pour une meilleure efficacité sur les territoires et une lisibilité cohérente vis-à-vis des partenaires de la filière.

Propositions d’objets du partenariat

Deux premiers projets sont d’ores et déjà identifiés pour un transfert d’expérience du Parc au Grand Guéret :

  • la valorisation des essences locales (savoir-faire et transformation locale)
  • le stockage du carbone en forêt (projet carbone +)

Deux autres projets portés par le Grand Guéret pourront être transférés au Parc :

  • l’augmentation de l’implication des élus dans la gestion forestière locale, par l’acquisition de foncier et par le traitement de déclaration de chantier,
  • l’utilisation du bois local dans la construction publique.

Convention avec le Parc Naturel Régional de Millevaches (signée en 2010 et en cours de renouvellement)

Contexte général

Le passage d’engins dans les cours d’eau, lorsqu’il ne peut être évité, est particulièrement problématique dans les exploitations forestières. Il est très préjudiciable à la faune piscicole (blocage du continuum, destruction de l’habitat) et à la qualité des cours d’eau (pollution, matière en suspension). Les exploitations forestières, du fait du morcellement important des propriétés, concernent très fréquemment des coupes de faible étendue. Dans ces chantiers où le franchissement de cours d’eau est indispensable, l’utilisation de kits de franchissements est particulièrement adaptée. Ils permettent de compléter judicieusement les aménagements permanents existants comme les buses et les ponts.

C’est pourquoi le PNR a signé une convention de mise à disposition avec le Pays de Guéret en 2010. La communauté d’agglomération du grand Guéret ainsi que le PNR souhaitent poursuivre cette démarche sur ce nouveau territoire.

Cadre

Cette convention s’inscrit dans le cadre de l’animation forestière territoriale. Elle a pour objet de préciser les modalités de prêt du matériel pré-cité.

Caractéristiques et gestion du matériel mis à disposition

Le PNR, propriétaire d’une trentaine de tuyaux PEHD, s’engage à céder la gestion de 5 tuyaux de franchissement au bénéfice de la communauté d’agglomération :

  • 3 tuyaux PEHD ECOBOX d’un diamètre nominal de 300 mm et de 6m de long
  • 2 tuyaux PEHD ECOBOX d’un diamètre nominal de 400 mm et de 6m de long

En contrepartie, la Communauté d’agglomération veillera au respect par les entrepreneurs « emprunteurs », des conditions d’utilisation suivantes :

  • utiliser les kits de franchissement uniquement sur le territoire de la Communauté d’agglomération et dans le cas de chantiers sylvicoles
  • solliciter les autorisations nécessaires auprès des services compétents de la Direction Départementale des Territoires (art. L. 432-3 du code de l’environnement)
  • valider auprès de la DDT le type d’équipement utilisé (art. L. 432-5 du code de l’environnement)

Appui technique à d’autres territoires

 


Coopération entre les acteurs du territoire (professionnels)

Convention passée avec les professionnels du Bois : SEFSIL et EDT signée le 28 juin 2011

convention_sefsilLe plan d’action de la charte forestière du Pays de Guéret prévoit la mise en place d’outils pour :

  • améliorer la qualité de l’exploitation forestière,
  • renforcer le dialogue entre les professionnels de la filière bois et les élus des communes
  • Aider les professionnels à communiquer envers le grand public :

Ces actions mises en œuvre sur le territoire du Pays de Guéret montrent la nécessité de sceller un partenariat entre différents acteurs.

Il a été convenu :

Le Pays de Guéret s’engage à associer le S.E.F.S.I.L et le Syndicat E.D.T dans la mise en œuvre du plan d’actions de la charte forestière.

Le S.E.F.S.I.L et le Syndicat E.D.T s’engagent à participer à la mise en œuvre du plan d’action de la charte forestière du Pays de Guéret. Cette participation peut revêtir plusieurs formes (relais d’information, adhésion formalisée à la démarche, portage de projet, conseils techniques, etc.).

Chaque action sera l’objet d’accords et de négociations entre les trois partenaires afin de définir au mieux les modalités d’interventions en fonction des compétences et des moyens de chacun.

Convention passée avec l’interprofession du Limousin (Boislim) signée le 29 avril 2013

M RIBES et COUBRET, Présidentsde l'APIB et du Pays de Guéret signent la convention de partenariat

M RIBES et COUBRET, Présidentsde l’APIB et du Pays de Guéret signent la convention de partenariat

Le plan d’action de la charte forestière du Pays de Guéret prévoit la mise en place d’outils pour :

  • Améliorer la valorisation du bois issu des forêts du territoire.
  • Renforcer l’utilisation du bois dans les produits manufacturés, notamment dans le bâtiment.
  • Participer à la mise en place d’une synergie entre la première et la deuxième transformation.
  • Aider les professionnels à communiquer envers le grand public.

Ces actions mises en œuvre sur le territoire du Pays de Guéret montrent la nécessité de sceller un partenariat entre différents acteurs.

Il a été convenu :

Le Pays de Guéret s’engage à associer l’interprofession dans la mise en œuvre du plan d’actions de la charte forestière. Il s’engage également à relayer les actions mises en place par l’interprofession sur son territoire (enquêtes, campagnes de communication, etc.)

L’interprofession s’engage à participer à la mise en œuvre du plan d’action de la charte forestière du Pays de Guéret. Cette participation peut revêtir plusieurs formes (relais d’information, adhésion formalisée à la démarche, portage de projet, conseils techniques, etc.).

Chaque action pourra faire l’objet d’accords et de négociations entre les deux partenaires afin de définir au mieux les modalités d’interventions en fonction des compétences et des moyens de chacun.

Convention passée avec Evolis 23

 

 
Home / Coopération